La communications papier a encore de l’avenir

Article publié le 21 mai 2014


panoply

Aujourd’hui, les publicités sont présentes sur de plus en plus d’espaces différents. Le succès d’internet, des smartphones et des tablettes dont le modèle économique repose grandement sur les publicités en est la preuve. Mais cette numérisation de la publicité signe-t-elle la fin de la communication papier et de l’affichage ? La réponse n’est pas si simple.

Ce qu’on sait c’est que depuis la création de la publicité, les canaux de diffusion ont toujours évolué. C’est bien simple, on place une marque partout où les gens pointent leur attention. Que ce soit dans les journaux papier, dans les arrêts de bus, avant un film au cinéma, ou encore entre deux émissions à la télévision, la publicité est omniprésente. Mais quand bien même les voies de distribution évoluent, les médias les plus anciens persistent et continuent d’être très rentables.

Autant les nouveaux médias sont difficiles à cerner et les entreprises y investissent parfois à l’aveugle, autant les plus anciens ont déjà été disséqués maintes fois. C’est pourquoi je pense que les outils de communications papier, les flyers ou les affiches ont encore un avenir devant eux. Car les publicitaires savent que ces outils fonctionnent, ils savent s’en servir et en calculer le retour sur investissement.

Ma prédiction serait donc que le futur sera toujours ouvert à plusieurs médias offrant de la publicité et que chacun aura une petite part du marché. Ainsi, les entreprises apprendront à manier chacun selon ses spécificités. Et de toute façon, les agences qui proposent des publicités papier seront capables d’évoluer pour suivre les demandes de leurs clients. Vu le nombre d’agences print à Paris je pense qu’au moins une d’entre elles arrivera à se démarquer.

Finalement, le futur du papier ne me semble pas aussi sombre que certains voudraient laisser penser en ne se focalisant que sur les nouvelles plateformes et en oubliant qu’ils existent des médias qui ont déjà fait leurs preuves.

Share Button




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *